Domaine Roses Camille 2006, Grand vin de Bordeaux, Pomerol******

Apellation Pomerol Contrôlée, Pomerol  (France), 0.75cl, Alc. 13.5%

  • Millesime 2006 199.00 CHF/Bout –  Caisses Bois de 6 ou de 12.
  • Millesime 2011 179.00 CHF/Bout –  Caisses Bois de 6 ou de 12.

Sur Commande


Parmi le calme et la langueur libournaise, le Domaine Roses Camille est une toute petite parcelle pleine de vie, formidablement située entre Clos l’Eglise, Château Rouget et Croix de Gay sur Pomerol.

Révélation

Depuis l’après-guerre, Roses Camille est la propriété de la famille Cazemajou, qui ne souhaitait pas particulièrement développer le potentiel qualitatif de son vignoble. D’anciens millésimes de la parcelle montrent cependant qu’il s’y produisait malgré tout des vins de grande classe, mais totalement inconnus et confidentiels. Christophe Bardeau, après un apprentissage chez Denis Durantou de l’Eglise Clinet, décide de mettre en valeur la parcelle de Roses Camille de son grand-père et fait réaliser une étude des sols du vignoble qui révèle un terroir d’exception. Christophe Bardeau n’a alors plus qu’un seul but: reprendre totalement le travail de la vigne et y produire un vin d’exception. Sa fougue de jeune entrepreneur intrigue parfois les domaines environnants, mais ils doivent bien admettre que ce jeune viticulteur propose des vins de très grande classe. Les premiers millésimes vinifiés par Christophe seront le 2005 et 2006 selon le rite casher sur la proposition d’un ami américain qui lui achètera une grande partie de sa production.

Un terroir fabuleux

Vignoble de poupée, la superficie de Roses Camille est d’à peine un ha, ce qui pourrait logiquement ranger le domaine dans la catégorie des « Vins de Garage ». Mais clairement Roses Camille n’entre pas dans la catégorie des vins amples, boisés, souvent techniquement irréprochables mais qui, finalement, se ressemblent tous. L’âge moyen de la vigne est de 60 ans. Le travail du vignoble n’est pas strictement en « bio » mais Christophe Bardeau limite au maximum les intrants chimiques. Pour lui, le travail du sol est l’élément le plus important et d’ici quelques années, le labourage devrait se faire avec un cheval afin de ne pas compacter les sols et favoriser la vie microbienne. Les bourgeons sont sélectionnés avec une taille large. Pour éviter les maladies cryptogamiques, les baies ne se touchent pas. Effeuillage des deux côtés ainsi que des vendanges vertes améliorent la concentration des jus. Les éventuels traitements sont définitivement arrêtés le 20 juin. Tout est entrepris afin que la plante s’exprime au maximum.

Le vin dicte le tempo

Lors de la récolte, une sélection sévère est effectuée sur pied et sur table de tri. La vendange à Roses Camille est toujours cueillie à pleine maturité lorsque Christophe Bardeau estime que le raisin est à parfaite maturité phénolique. La vinification de Roses Camille se fait en cuves béton qui ne sont pas thermorégulées. Christophe Bardeau estime qu’il n’a pas à donner le tempo au vin. L’extraction et les remontages ont lieu dans les 24 premières heures après l’encuvage. Le vin évoluera ensuite tranquillement à son rythme avec, toutefois, quelques contrôles pendant la fermentation alcoolique. Le vin sera mis en barriques, même si les malos n’ont pas eu lieu. Christophe veut un minimum d’intervention, sans trop d’extraction, afin de permettre au raisin de conserver tout son croquant et son fruité. Si le millésime 2005 fut élevé en barriques à 100% neuves, le géniteur de Roses Camille préfére aujourd’hui un mix de barriques neuves et d’une année afin de mieux retrouver la pleine expression du terroir sans prise de bois excessive.

Roses Camille est un véritable vin de terroir avec une typicité marquée. Un vin sapide, que l’on boit avec un immense plaisir. Le profil du vin est de toujours assurer fraîcheur et belle acidité à la texture. Complexe et gournand, doté d’un énorme potentiel d’évolution en bouteille.

Note: Robe grenat foncé au disque violacé, présentant des jambes griffant les parois du verre de leur viscosité. Belle capilarité. Le 1er nez plaisant et intense se montre d’une délicate discrétion laissant a peine filtrer des pointes lactiques gourmandes. A l’aération, le fruit s’exprime sous l’apparat de la gelée, de fruits noirs. Les tonalités d’élevage font leur apparition en imprimant au vin des notes grillées.( beurre, pain brioche,vanille). Les épices complètent le tout de leur caractère. L’attaque en bouche révèle une belle rondeur, de laquelle se dégage une matière remarquablement lisse, avec un superbe relief en son milieu conforme aux sensations perçues au nez (à savoir, des fruits murs, accompagnés d’épices). Le support acide propulse le vin dans une longueur rendue gourmande grâce à des tanins fourrés et à peine serrés. La persistance n’en est que plus gourmande grâce à sa touche beurrée. Ce vin ne fait que débuter dans la vie. Il va falloir se montrer une fois de plus patient, afin que le vin gagne par exemple en profondeur. Que ces éléments qui composent son ossature, se fondent ensemble. Le temps de garde est estimé à 30 ans!

Cépages: Merlot à 98% avec un apport de 2% de Cabernet-Franc

Certifications:

  • Kosher Beth Din de Paris

Awards

Wine Spectator: 93/100 Pts.

Domaine Roses Camille has been recognized repeatedly for excellence. A few accolades include Top 100 Wines from 2005 Bordeaux from Decanter Magazine, and 50 Bordeaux to Buy from 2005 from Wine Spectator. The Domaine has also been featured in prominent wine publications including the French publication Anthocyanes.

Cette entrée a été publiée dans Bordeaux, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *